23 septembre 2017








Les actualités de l’Asie Centrale

Kirghizstan: M.Mirzakhmatov demande aux propriétaires des cafés et des restaurants incendiés «de nettoyer leur terrain»

17.03.2011 09:48 msk

Ferghana




Le site d'information 24.kg rapporte que Melisbek Mirzakhmatov, maire de la ville d'Osh, au sud du Kirghizstan, a demandé aux propriétaires des cafés, restaurants et magasins incendiés au cours des événements de juin de nettoyer leur terrain. Le site s'appuie pour celà sur des documents émis par le service de presse de la mairie d'Osh.

Deux mois d'aménagement des espaces verts, de propriétés des façades des bâtimets débuteront à Osh le 15 mars. Une cellule a été mise en place à cet effet au sein de la mairie. Son rôle, entre autres, sera de garantir la participation des habitants à cette opération.

«La coopération entre les différents groupes ehniques favorisera l'unité et consolidera l'amitié entre mes peuples», a déclaré Melisbek Mirzakhmatov, ajoutant que la ville d'Osh doit être de nouveau être propre, verte et belle.


La ville d'Osh, vue aérienne, juin 2010

Rappelons que, selon UNOSAT, plus de 2000 bâtiments ont été détruits au cours des événements de juin à Osh. La majeure partie n'a toujours pas été reconstruite.


Osh, février 2011. Photo de Ferghana

Melis Mirzakhmatov a été nommé maire de la ville d'Osh en 2009, à l'époque où Kurmanbek Bakiev occupait la présidence, avant d'être renversé en avril 2010. M. Mirzakhmatov déclarait alors dans la presse que «les directives du gouvernement provisoire n'avaient aucune autorité dans le sud du pays», se disait ouvertement «nationaliste» et se disait convaincu d'avoir victorieusement riposté aux kirghizes de l'ethnie ouzbek qui «avaient porté atteinte à la souveraineté du Kirghizstan».

Nombre d'hommes politiques kirghizes ont appellé à de multiples reprises à la démission de M. Mirzakhmatov du fait de «sa responsabilité dans les pogroms de juin à l'encontre d'une population pacifique, dans les dégâts qui s'en sont ensuivis, dans la perte de confiance renssentie par la population envers les pouvoirs». Mais le maire d'Osh refuse catégoriquement quitter son poste.

L'agence de presse intérnationale Ferghana



Publicité

Statistiques, notations



L'avis des auteurs peut ne pas correspondre aux points de vue des rédacteurs.

La rédaction examine toutes les propositions de publication des articles mais se réserve le droit de ne pas entrer en contact avec les auteurs.

ICQ 445573571

© D.Kislov, Ferghana.Ru, 1999-2014