31 mars 2017








Les actualités de l’Asie Centrale

Kazakhstan : Nazarbaïev est arrivé à Manguistaou pour relever le Gouverneur de ses fonctions

22.12.2011 22:06 msk

Fergana




Le 22 décembre, le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev s'est envolé pour la région de Manguistaou, où le 16 décembre dernier, dans la ville de Zhanaozen, ont éclaté des émeutes au cours desquelles furent tuées, selon les données officielles, 16 personnes, en plus de plusieurs dizaines de blessés.

Arrivé sur place, Nazarbaïev prit connaissance de la situation, renvoya l’Akim (chef de l'administration locale) de la région de Manguistaou Krymbek Kusherbayev, et nomma à sa place Baurzhan Mukhamedzhanov.

Selon le journal « République », Mukhamedzhanov, âgé de 51 ans, fut chef adjoint de l'administration présidentielle en 2000, Vice-Premier ministre de 2003 à 2004 et Directeur adjoint de l'administration présidentielle de 2003 à 2005. Il occupa le poste de ministre de l'Intérieur du Kazakhstan de 2005 à avril 2009, où il devint membre du Sénat.

De plus, les administrations de la compagnie nationale « KazMunayGas » et de sa filière « Exploration Production KazMunayGas » furent remplacées. La première était dirigée par l’ancien vice-ministre du Pétrole et du gaz Lazzat Kiinov, la seconde par le directeur général de l'exploration et de la production de « KazMunayGas » Aidarbayev Alex, comme le rapportent les « Novosti-Kazakhstan ».

Selon les informations de Lady.Kz, tout est calme à Aktau aujourd'hui. On n’empêche la population d’entrer sur la place Yntymak, où manifestaient les travailleurs de l’industrie du pétrole. Des travailleurs nettoient les abords des débris et des clôtures métalliques.

Rappelons que le 16 décembre à Zhanaozen ont éclaté des émeutes qui faisaient suite à une grève de plusieurs mois des salariés des compagnies pétrolières, insatisfaits du niveau de leurs salaires et de leurs conditions de travail. Afin de disperser la foule, la police eut recours à des armes à feu, qui, selon les chiffres officiels, auraient tué 16 personnes et fait des dizaines de blessés. Une cinquantaine de bâtiments furent brûlés dans la ville, tout comme la propriété privée des individus et des entreprises, ainsi que des voitures.

Le lendemain Nursultan Nazarbayev instaura l’état d’urgence à Zhanaozen. Jusqu’au 5 janvier, la ville devra vivre avec un couvre-feu, une restriction des mouvements, l’interdiction des rassemblements, des restrictions sur la liberté de photographier, de filmer et d'utilisation des photocopieurs. Les forces policières de Zhanaozen ont détenu 19 personnes qui ont appelé à des actions de sabotage et de désobéissance. Plus de 60 blessés se trouvent présentement à l'hôpital.



Publicité

Statistiques, notations



L'avis des auteurs peut ne pas correspondre aux points de vue des rédacteurs.

La rédaction examine toutes les propositions de publication des articles mais se réserve le droit de ne pas entrer en contact avec les auteurs.

ICQ 445573571

© D.Kislov, Ferghana.Ru, 1999-2014